Galerie d’art, estimation de tableau

MARCHAND DE TABLEAU, DE DESSIN ET DE SCULPTURE

ACHAT VENTE EXPERTISE ESTIMATION

Déplacement quotidien à Nice, Cannes, Antibes, Grasse, Monaco et régulièrement le 06.

Antiquaire à Nice depuis 40 ans et expert généralise, je recherche les tableaux, dessins et sculptures de qualité d’artistes connus français ou étrangers, anciens, 19 ème et du 20 ème siècle.

Si vous désirez vendre ou faire estimer une oeuvre, prendre contact ou m’envoyer des photographies par mail ou par mms Cliquez ici 

Voici un petit aperçu de mon expérience comme marchand de tableau.

Fils et petit fils d’antiquaires j’ai commencé mon activité à Nice en 1978 avec déjà de solides connaissances dans le dessin ancien de la fin du 18 ème et du début du 19 ème siècle. Pour parfaire mes connaissances dans ce domaine, j’ai fréquenté assidûment, en me rendant régulièrement à Paris, le musée du Louvre et sa bibliothèque.

galerie de peinture, impressionisme, dessin ancien, orientalisme, vendre un tableau

Une approche de la peinture orientale me fut transmise par mes grands parents, qui suite à un heureux concours de circonstances devinrent antiquaires à Casablanca, et spécialisés dans la peinture orientaliste. Leur magasin de la rue Branly était rempli de grands et beaux tableaux du XIXème siècle représentant pour certains, des scènes de harem, dont l’un signé par l’artiste britannique John Frédérick Lewis, ou un désert peint par Eugène François Deshayes, une oasis peuplée de dromadaires et de bédouins par Charles Théodore Frère ou encore quelques scènes de marché représentées par Giulia Rosati ou par le peintre français naturalisé algérien Etienne Dinet.

carnet de dessin, scène de harem, oasis,  peinture orientaliste, Dinet

Je me souviens aussi d’une femme au bain de jean Léon Gérôme que ma grand mère acheta à une carmélite et d’un carnet rempli de dessins représentant, entre autre, de jeunes femmes nues au bain et attribué à Dominique Ingres, acquis à l’épouse d’un ancien militaire français d’origine noble.

expert en tableau moderne, peinture marocaine, Edy-Legrand, Pontoy

La peinture marocaine d’artistes modernes et contemporains n’était pas en reste, de nombreux tableaux représentant des cavaliers de Fantasia par Hassan el Glaoui, des jardins à Marrakech et un pastel représentant une jeune femme nue allongée, par Jacques Majorelle, quelques beaux et grands tableaux de Edy-Legrand ou quelques toiles par Henry Pontoy que l’on rencontrait aussi lors d’expositions dans des hôtels ou des galeries d’art. Que de souvenirs, de couleurs, d’atmosphères et d’incitations au voyage.

Tous les sujets m’inspirent, qu’il s’agisse de portraits ou de natures mortes, de marines ou de scènes de genre, la peinture de plein air de l’école de barbizon me plait quand il s’agit de peintres tels que jean baptiste camille Corot, jean François Millet, Diaz de la Pena, Charles François Daubigny, Théodore Rousseau et quelques autres. Mais ce qui me passionne ce sont les beaux portraits en buste ou en pied de jolies jeunes femmes ainsi que les autoportraits d’artistes avec lesquels je me surprend à travers leurs yeux à essayer de pénétrer leur âme de peintre.

sculpture russe, estimation de tableau ancien, galerie d’art à Monaco

La peinture russe attira toute mon attention à l’époque où je collaborais à la tenue d’une galerie d’art à la galerie du Métropole à monte-Carlo avec mon ami Touraj.

Nous y avons vendu de nombreux peintres russes achetés aux derniers Russes blancs résidant principalement dans les villes de Nice, Cannes, Antibes et Monaco. Des marines de Aïvasovski dont l’une, achetée à un Comte russe de mes amis représentait la baie de Nice et son port peinte au crépuscule. Quelques tableaux et aquarelles par Michel Larionov, Nathalie Gontcharoff, d’élégantes parisiennes par Constantin Makovski et bien d’autres.

C’est à cette époque que je fis la connaissance de Cyril Grigoriev, fils de Boris Grigoriev, grand peintre Russe dont j’achetais l’atelier dans sa villa du haut de Cagnes. Celui-ci était constitué de très nombreux dessins, pastels, aquarelles et tableaux. Les dessins représentaient des personnages et des paysages réalisés dans de nombreux pays dont la France, l’Amérique latine et la Russie. Quand aux tableaux, outre 2 beaux portraits de son fils Cyril jeune, il comprenait de nombreux paysages et des natures mortes.

peintre russe à nice, icones, bronze 19ème, bouquet de fleurs et fruits, Boris Grigoriev

Le seul tableau que je n’ai pas voulu acheter, car je savais qu’à cette époque mon client en tirerait un meilleur prix aux enchères, fut son œuvre maîtresse « Visages de Russie » huile sur toile d’environ 2 mètres par 3 mètres que Boris ramena de Russie et qu’il monta sur panneaux, le transformant ainsi en paravent. Je déposais en compagnie de Cyril, géant blond aux yeux bleus alors âgé de près de 70 ans, le fameux tableau chez Sotheby’s à Monte-Carlo. Il fut acheté à peu près l’équivalent de 120.000 euros par le célèbre violoncelliste Mstislav Rostropovitch.

J’appris vingt ans plus tard lors de la succession de ce dernier que le tableau fut revendu à un oligarque Russe plusieurs millions d’euros.

dessin de Matisse, atelier d’artiste peintre, buste en marbre, pop art, naïf, portrait

Une autre belle expérience fut l’achat d’un lot comprenant quinze dessins et esquisses par Henri Matisse. Un client m’appelle un jour, en me proposant un lot de dessins de Henri Matisse. Avant de raccrocher car il ne pouvait s’agir que de reproductions, je pose néanmoins quelques questions ; cinq minutes plus tard j’étais dans ma voiture pour me rendre au domicile du client, sur les hauteurs de Menton. Il s’agissait en fait du ferronnier qui avait réalisé les nombreux éléments en fer forgé de La Chapelle de Vence et que décora Henri Matisse ; des portes torchères, la grand croix, des grilles et des portes.

chapelle de vence, artiste peintre, gauguin, musée Matisse de cimiez

Chaque dessin s’il n’était déjà annoté, était accompagné d’une lettre autographe du peintre expliquant en détail ce qu’il voulait. D’autres lettres provenaient de la mère supérieure qui émettait son opinion ; et pour enrichir l’ensemble, de nombreuses photographies d’époque dont l’une, particulière, représentait Matisse sur le toit de La Chapelle et tenant la grand Croix. L’un des dessins de l’artiste représentait un lit avec de nombreuses poulies qu’il voulait faire réaliser par ce même ferronnier afin de l’aider à mieux se lever et se mouvoir, mais le projet ne vit jamais le jour.

Je vendais la totalité de ces documents au conservateur du musée Henri Matisse de Cimiez, Xavier Girard, alors en poste.

atelier de sculpteur, paravent peint, primitif italien, expert en peinture ancienne

De nombreuses œuvres de toute première importance, anciennes et modernes sont ainsi passées entre mes mains, une huile sur bois allemande du 15 ème siècle représentant Salomé apportant la tête se Saint Jean-Baptiste au roi Hérode Antipas (en photo sur mon site), une paire de tableaux de grande dimension et d’une virtuosité technique époustouflante par le peintre français du 18 ème siècle Jean Baptiste Pillement et représentant l’un, l’aurore et l’autre le crépuscule que j’ai su acheter plus cher que l’estimation haute de deux grandes maisons de vente internationales.

Acheté aussi, aux héritiers de la jeune secrétaire embauchée avant guerre par la maison Bernheim à Paris, avec l’histoire qui va avec, un dessin original de Paul Gauguin, des aquarelles de Henry Edmond Cross, de Paul Signac, de Pierre Bonnard et une petite mais très rare huile sur toile de Max Ernst.

céramiques de Picasso, Madoura, Suzanne Ramié, Vallauris

Une autre fois ce fut mes achats faits aux héritiers de la famille de Suzanne et Georges Ramié fondateurs de l’atelier Madoura à Vallauris.

j’y ai acheté de nombreux dessins et céramiques de Picasso, des œuvres en céramique par Jacqueline Ramié et d’artistes locaux, la pièce maîtresse étant la seule céramique jamais conçue et peinte par Henri Matisse lors de sa visite aux ateliers Madoura, en compagnie de sa belle fille. il s’agissait d’un grand plat, cassé par l’artiste, restauré grossièrement et recuit le jour même, signé, daté, dédicacé à Mr et Madame Ramié et offert à ses hôtes.

40 ans d’activité comme marchand de tableau m’a permis de rencontrer de nombreux experts, des comités, des fondations, des conservateurs de musées, des historiens d’art et cela afin de faire authentifier des œuvres puis de les vendre.

Il n’est pas simple de faire authentifier une œuvre, et difficile de la vendre correctement, c’est un métier.

Confiez moi à l’expertise et à la vente vos tableaux, dessins et sculptures ; s’ils m’intéressent je peux vous garantir les meilleures propositions d’achat.

Si vous êtes intéressé : Cliquez ici